LE BLOG

Index French Blue Tech : l’excellence des startups azuréennes du maritime

Index French Blue Tech Cote dAzur

Faits marquants

  • Lancement du « French Blue Tech », le premier index dédié aux start-up maritimes françaises, par le Cluster maritime français (CMF).
  • Sélection de 35 start-up maritimes innovantes, réparties en sept catégories, pour leur potentiel de croissance et impact environnemental.
  • 9 startups en région Sud dont 4 sur la Côte d’Azur : Inalve, Dees, Bioceanor et Pollustock.
  • Enjeu majeur : connecter les start-ups maritimes, majoritairement situées en région, avec les financeurs principalement basés à Paris.

Lancement de l’Index French Blue Tech

Le Cluster maritime français (CMF), sous le haut patronage de Hervé Berville, Secrétaire d’État chargé de la Mer, a récemment lancé une initiative d’envergure baptisée « French Blue Tech ». Cette démarche novatrice vise à établir un index dédié exclusivement aux start-up maritimes françaises. L’objectif principal est de reconnaître et de valoriser les entreprises les plus prometteuses du secteur maritime, en leur offrant une visibilité accrue sur la scène nationale et internationale.

Le « French Blue Tech » se présente comme une plateforme de distinction et de soutien pour ces jeunes entreprises innovantes. Il sert non seulement à mettre en lumière leur potentiel de croissance et leur engagement en faveur de l’environnement, mais aussi à faciliter leur accès aux financements essentiels.

Le 18 décembre 2023, une cérémonie organisée au Musée national de la Marine à Paris a marqué le lancement officiel de l’index. Ce fut l’occasion de dévoiler les 35 start-up sélectionnées pour intégrer ce prestigieux index. Ces entreprises ont été choisies selon des critères rigoureux, incluant l’innovation, le potentiel de croissance, la viabilité économique, et leur contribution à la protection de l’environnement. Cette sélection, fruit d’un processus d’évaluation mené par des experts du secteur maritime et de l’innovation, reflète la diversité et l’excellence du paysage entrepreneurial français dans le domaine maritime.

En outre, l’index « French Blue Tech » entend jouer un rôle crucial dans la création d’un écosystème propice à l’innovation maritime. En connectant les start-ups aux grandes entreprises, aux associations du secteur, et même à la Marine nationale, il vise à stimuler la croissance et le développement de solutions maritimes innovantes. L’initiative se positionne ainsi comme un catalyseur pour l’ensemble du secteur maritime français, en quête de renouvellement et de modernisation.

Focus sur les quatre startups azuréennes sélectionnées

Suite à un appel à candidatures en octobre, un comité représentatif du monde de l’innovation et des secteurs maritimes a retenu 35 startups, réparties dans sept catégories : Alimentation, Energie, Environnement et biodiversité, Numérique et souveraineté, Robotique, Santé-biotech-cosmétiques, transport et décarbonation.

Parmi elles, les azuréennes Inalve (Alimentation), Deess (Numérique et souveraineté), Bioceanor (Alimentation) et Pollustock (Environnement et biodiversité) se distinguent par leurs contributions uniques à l’écosystème maritime.

Inalve : Innovation en aquaculture

Inalve, basée à Nice, se positionne comme un acteur clé dans l’aquaculture durable. Spécialisée dans la production de microalgues, elle vise à révolutionner l’aquaculture en proposant une alternative durable aux protéines traditionnelles. La technologie de biofilm d’Inalve permet une production de biomasse algale de haute densité, tout en réduisant l’impact environnemental. Récemment, Inalve a franchi une étape importante avec une levée de fonds de 2 millions d’euros, ce qui témoigne de la confiance des investisseurs dans son potentiel de croissance et d’innovation.

Deess : Pionnier en cartographie marine

Deess, établie sur la Métropole Nice Côte d’Azur, se distingue dans la catégorie « Numérique et Souveraineté ». Elle développe des technologies avancées pour le suivi et l’inventaire des écosystèmes marins. Utilisant l’imagerie optique et la reconstruction photogrammétrique, Deess permet une exploration précise des fonds marins sur de vastes superficies. Cette innovation est cruciale pour la conservation des écosystèmes marins et pour une gestion durable des ressources maritimes.

Bioceanor : Prévision de la qualité de l’eau

Bioceanor, implantée sur la Côte d’Azur, combine expertise biologique et intelligence artificielle. Sa station météo sous-marine connectée, AquaREAL, fournit des analyses en temps réel de la qualité de l’eau. Cette technologie est essentielle pour l’aquaculture, car elle aide à réduire les risques pour les écosystèmes aquatiques et améliore la productivité. Bioceanor joue un rôle significatif dans la durabilité de l’aquaculture grâce à sa capacité à fournir des données essentielles pour une gestion optimale des ressources aquatiques.

Pollustock : Protection des milieux aquatiques

Originaire des Alpes-Maritimes, Pollustock se consacre à la préservation des milieux aquatiques. Elle développe des solutions pour protéger les eaux contre les pollutions anthropiques. Une de ses innovations majeures est un système de barrières flottantes qui capturent les déchets flottants, y compris les microplastiques. Ce système est vital dans la lutte contre la pollution marine et pour la préservation de la biodiversité des écosystèmes aquatiques. Pollustock est un acteur clé dans la réduction de l’impact environnemental des activités humaines sur les océans.

Ces entreprises azuréennes, par leurs initiatives et leurs réussites, illustrent parfaitement l’engagement et l’innovation du secteur maritime français, contribuant de manière significative à la préservation et à l’exploitation durable des ressources maritimes.

L’économie bleue et de la mer au cœur de la Métropole Nice Côte d’Azur

Plus de 25% des start-ups sélectionnées par l’Index French Blue Tech proviennent de la région Sud démontrant l’engagement de la région dans l’innovation maritime et la préservation de l’environnement marin.

La Métropole Nice Côte d’Azur a fait de l’économie durable de la mer et de la protection du littoral une de ses priorités et place les technologies de pointe et l’innovation au cœur de sa stratégie de développement.

Une initiative pionnière : le Blue Innovation Challenge

Depuis 2020, la Métropole organise le Blue Innovation Challenge. Cet événement a pour objectif de détecter et de soutenir les entreprises innovantes dans divers secteurs maritimes. Ces secteurs incluent la gestion portuaire, la protection du littoral, les biotechnologies marines et les énergies renouvelables. Ce concours témoigne de l’engagement de la Métropole à favoriser un écosystème entrepreneurial tourné vers l’innovation et le développement durable.

Une économie maritime de poids

Selon une étude de l’Observatoire Économique de la CCI Nice Côte d’Azur datant de 2020, le territoire joue un rôle prépondérant dans l’économie maritime internationale. Elle accueille notamment plus de 40% du yachting mondial pendant la saison estivale. L’impact économique de ce secteur est considérable, avec un chiffre d’affaires de 1,7 milliard d’euros et plus de 1800 entreprises, employant plus de 8000 personnes. Ces chiffres illustrent le poids significatif de l’économie maritime dans le tissu économique local.

Team Nice Côte d’Azur : Promotion de l’économie bleue et de la mer

Team Nice Côte d’Azur joue un rôle essentiel dans la valorisation de l’économie bleue et de la mer du territoire. En mettant en avant les atouts de la Métropole auprès des professionnels du secteur, l’agence métropolitaine d’attractivité et de développement économique contribue à renforcer l’attractivité de la Métropole dans le domaine maritime.

Un rendez-vous mondial : la Conférence des Nations Unies sur l’Océan

En juin 2025, Nice sera au centre de l’attention internationale en accueillant la Conférence des Nations Unies sur l’Océan (UNOC 2025). Cet événement d’envergure mondiale rassemblera dirigeants et gouvernements pour discuter des enjeux cruciaux liés à la gestion durable des océans et des ressources marines. La tenue de cette conférence à Nice souligne non seulement l’importance du territoire dans les discussions environnementales globales, mais aussi son rôle actif dans la promotion de la durabilité maritime.


Économie bleue et de la mer – Nice Côte d’Azur

Partagez cette page :

nos événements

Nos événements

IPAG Business School, 4 bd Carabacel à Nice
6 mars 2024
Women TechEU : quelles perspectives européennes pour les femmes dans la tech ?
women tech eu
Nice - Centre Universitaire Méditerranéen
14 mars 2024
Neuroplanète
neuroplanete 2024
Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur, 20 boulevard Carabacel, 06000 Nice
15 mars 2024
Rencontres d’Affaires Select USA à Nice
Select USA Nice
Campus Sud des Métiers - 13 avenue Simone Veil à Nice
3 avril 2024
Journée technologies immersives et apprentissage
technologies immersives nice
Hub de l'Innovation de la Métropole Nice Côte d'Azur
11 avril 2024
Spring Tech 2024
spring tech nice
Allianz Riviera Nice
18 avril 2024
Rencontres du CJD Nice : les intelligences artificielles au service du vivant ?
rencontres du CJD nice 18 avril 2024
Nice
21 juillet 2024
Arrivée du Tour de France 2024
Tour de france 2024
Nice
5 juin 2025
Conférence des Nations Unies sur les Océans
Conférence sur les Océans - Nations Unies

Restons En Contact

Inscrivez Vous À Notre Newsletter

Prendre rendez-vous

Laissez-nous vos coordonnées
pour prévoir une rencontre avec l’un de nos experts.