LE BLOG

Université Côte d’Azur, Inria et l’Université Laval (Canada) ont annoncé l’obtention par le professeur Arnaud Droit d’une chaire de recherche en IA et Santé

Arnaud Droit Recherche IA

Université Côte d’Azur, Inria et l’Université Laval (Canada) ont annoncé l’obtention par le professeur Arnaud Droit d’une chaire de recherche attribuée par Inria (l’Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique) en collaboration avec Université Côte d’Azur.

Arnaud Droit est professeur titulaire au département de médecine moléculaire de la Faculté de médecine de l’Université Laval et chercheur au Centre de recherche du CHU de Québec – Université Laval.

Cette chaire internationale Inria permettra d’approfondir la collaboration entre le laboratoire du Professeur Droit et de l’équipe de recherche MAASAI commune à Université Côte d’Azur et Inria, qui regroupe des mathématiciens et des informaticiens afin de proposer des méthodes d’apprentissage innovantes.

« C’est une occasion de recherche remarquable. Je vais fréquenter des collègues et un environnement très stimulants scientifiquement. Le développement de projets conjoints en intelligence artificielle (IA) reliée à la santé ouvre la porte à des subventions de grande envergure, tant européennes que canadiennes », souligne Arnaud Droit.


« Cette chaire viendra sans nul doute renforcer l’excellence de nos coopérations avec l’Université Laval sur un sujet stratégique de notre site comme en témoigne l’Institut interdisciplinaire d’Intelligence Artificielle de la Côte d’Azur auquel l’équipe MASAAI contribue largement », indique Jeanick Brisswalter, président d’Université Côte d’Azur.


« Nous sommes très heureux et fiers que le professeur Arnaud Droit ait obtenu la Chaire internationale Inria en intelligence artificielle liée à la santé. Cela démontre la vivacité de la communauté de recherche de l’Université Laval dans le domaine de l’IA et de la santé. Également, cette chaire internationale Inria accentue le potentiel de coopération avec nos partenaires français. La Chaire pourra favoriser des avancées majeures dans l’identification de biomarqueurs et le diagnostic précoce de maladies », mentionne la vice-rectrice à la recherche, à la création et à l’innovation, Eugénie Brouillet.

« Je me réjouis que les liens entre nos deux sites soient renforcés par cette chaire internationale Inria, qui amplifiera la collaboration existante avec le Professeur Droit par des séjours dans l’équipe-projet MAASAI du centre Inria d’Université Côte d’Azur. L’usage de l’intelligence artificielle pour une médecine prédictive et personnalisée est un sujet qui promet de riches échanges durant les cinq années que durera cette chaire », ajoute Maureen Clerc, directrice du centre Inria d’Université Côte d’Azur.


Une chaire pour améliorer l’apprentissage automatique et profond des données médicales

Les recherches se concentreront sur l’amélioration de l’apprentissage automatique et profond dans le domaine des données médicales. L’objectif principal est de former des systèmes capables d’identifier des biomarqueurs spécifiques pour certaines pathologies, telles que le cancer du sein, le cancer de la prostate ainsi que les troubles cardiovasculaires et neurologiques. En exploitant des ensembles de données massives dans le domaine de la santé, l’IA peut détecter des molécules spécifiques qui serviront d’indicateurs de l’état de santé des individus.

« Il serait, par exemple, possible d’utiliser un système d’analyse sanguine pour estimer le risque
de récidive du cancer en fonction des biomarqueurs détectés. De même, l’IA pourrait être utilisée
pour analyser des images de mammographie et détecter la présence de cellules cancéreuses,
permettant ainsi un diagnostic précoce. Ces avancées permettront de maximiser l’utilisation des
données médicales et d’améliorer les méthodes de dépistage et de diagnostic des maladies. Cela
aura une incidence significative sur la santé des individus », rapporte le professeur.

Un pôle stratégique en IA en lien avec la santé

Avec cette chaire de recherche Inria, l’Université Laval et la ville de Québec renforcent leur positionnement stratégique dans le créneau de l’IA en lien avec la santé. Plusieurs facultés de l’Université Laval et établissements de recherche s’impliquent dans ce domaine en pleine croissance.

Cet écosystème riche et dynamique permet de développer des approches multidisciplinaires et de soutenir des collaborations interfacultaires et interexpertises.

L’Université Laval et ses collaborateurs du milieu se distinguent comme pôle d’expertise de calibre international dans lequel les chercheurs comme Arnaud Droit s’imposent en tant que leaders.

« Cette nouvelle chaire de recherche internationale Inria démontre les rapprochements entre Inria, Université Côte d’Azur et le professeur Arnaud Droit de l’Université Laval, en plus de faciliter les collaborations et les échanges. Cet octroi manifeste le fort potentiel de coopération dans des secteurs d’excellence comme l’intelligence artificielle en santé », souligne François Gélineau, vicerecteur aux affaires internationales et au développement durable.

Cette nouvelle chaire internationale Inria s’insère dans un partenariat privilégié entre l’Université Laval et Université Côte d’Azur. L’approche transversale de formation et de recherche de ce partenariat permettra un échange d’étudiantes et d’étudiants en cotutelle qui pourront évoluer dans un environnement propice à l’innovation et au développement de compétences.


Intelligence Artificielle – Nice Côte d’Azur

Partagez cette page :

nos événements

Nos événements

Palais de la Méditerranée - Nice
28 septembre 2023
Nice Climate Summit
Nice Climate Summit
Nice
21 juillet 2024
Arrivée du Tour de France 2024
Tour de france 2024
Nice
5 juin 2025
Conférence des Nations Unies sur les Océans
Conférence sur les Océans - Nations Unies

Restons En Contact

Inscrivez Vous À Notre Newsletter

Prendre rendez-vous

Laissez-nous vos coordonnées
pour prévoir une rencontre avec l’un de nos experts.