LE BLOG

ZAC Parc Méridia : lancement du projet démonstrateur de la ville durable

De gauche à droite : Alexis Rouque, directeur régional de la Banque des Territoires en Provence-Alpes-Côte d’Azur, Sarah Bellier, directeur général de l’EPA Nice Écovallée, Bruno Bonnell, secrétaire général pour l’investissement. ©IMREDD

Dans le cadre de France 2030, « Démonstrateurs de la ville durable : Habiter la France de demain » opéré pour le compte de l’Etat par la Banque des Territoires, le projet « la ville productive comme projet de développement environnemental » sur la zone d’aménagement concerté (ZAC) Parc Méridia est officiellement lancé en phase d’incubation.

L’EPA Nice Écovallée porte ce projet ambitieux et innovant qui figure parmi les 39 lauréats de l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI), aux côtés de la Métropole Nice Côte d’Azur et l’Université Côte d’Azur, via son Institut d’Innovation et de Partenariats IMREDD et ses laboratoires de recherche.

Située à l’ouest de Nice, entre la technopole urbaine Nice Méridia et le stade Allianz Riviera, la ZAC Parc Méridia (64 ha) s’articule autour d’un grand parc paysager qui accueillera des logements diversifiés et accessibles, des entreprises, des commerces, des services de proximité, plusieurs équipements et de nouveaux espaces publics, et vise à développer l’économie productive.

Pour Sarah Bellier, directeur Général de l’EPA Nice Écovallée « Ce projet reposera sur la mise en commun des compétences et la création de synergies d’acteurs du territoire, notamment avec Université Côte d’Azur et la métropole Nice Côte d’Azur, autour de plusieurs thématiques : l’énergie, la qualité de l’air, la mobilité, l’économie circulaire, la désimperméabilisation. Nous souhaitons démontrer qu’en prenant en compte des enjeux de développement durable le plus en amont possible d’un projet, nous pouvons être plus résilients, plus sobres, plus inclusifs et plus productifs. Le suivi et l’évaluation régulière de données économiques et environnementales nous permettront d’agir en faveur d’un modèle de développement urbain durable et réplicable. ».


« Opérateur du programme « Démonstrateurs de la ville durable » pour le compte de l’État, la Banque des Territoires se réjouit d’accompagner l’EPA Nice Écovallée et ses partenaires, à hauteur de 500 000 € pour l’incubation de son démonstrateur sur le territoire de la ZAC Parc Méridia. En phase de déploiement, nos équipes organiseront une seconde instruction du dossier pour mobiliser une enveloppe complémentaire pouvant atteindre 9 500 000 €. Dans cette seconde phase, l’objectif du démonstrateur sera de concrétiser les innovations proposées au service d’un modèle de ville souhaitant concilier économie productive, performances environnementales et inclusion sociale » indique Alexis Rouque, directeur régional PACA de la Banque des Territoires.

Que va permettre la convention de financement pour le projet « Parc Méridia, démonstrateur de la ville durable » ?

Au cours du temps 1, celui de l’incubation, d’une durée maximum de 36 mois, le soutien financier de l’appel à manifestation d’intérêt d’un montant de 500 000 euros portera sur la recherche, la démonstration, l’étude, l’analyse et la validation de modèles scientifiques, techniques, juridiques, financiers, économiques, psychosociologiques, adaptés et optimisés, mais aussi sur le montage de partenariats avec des acteurs experts et spécialisés autour de plusieurs thématiques urbaines (économie, agriculture, participation citoyenne, énergie, mobilité, qualité de l’air…).


Cette phase d’incubation permettra de structurer le travail collaboratif entre l’EPA et ses partenaires. La Métropole Nice Côte d’Azur apportera ses expertises techniques et opérationnelles, notamment sur les thématiques énergétique, qualité de l’air, agriculture et économie circulaire. Université Côte d’Azur, via l’IMREDD et ses laboratoires de recherche, apportera son expertise en recherche et développement pour tester des modèles mathématiques, identifier des possibilités d’utilisation de l’intelligence artificielle,…avec pour finalité le développement d’outils innovants permettant d’expérimenter un socle de services énergétiques numériques, d’optimiser les flux logistiques de marchandises et les flux d’usagers, de suivre et de gérer la qualité de l’air et du bruit. Ces outils seront développés en impliquant au plus près les habitants.


Le suivi de cette phase d’incubation aura pour objectif de garantir un retour d’expériences et ainsi inspirer d’autres territoires, aux enjeux et problématiques similaires, à répliquer les bonnes pratiques, à créer des concepts, des produits, des services, et ce notamment grâce aux outils numériques innovants.


Pendant cette période de 3 ans, il s’agit de traduire et appuyer la stratégie d’innovation et d’excellence environnementale de la ZAC « Parc Méridia ». Un comité d’engagement décisionnaire permettra de valider le passage du projet en phase « réalisation », d’une durée de 7 ans maximum.

Parc Méridia, démonstrateur de la ville productive : vers une économie des métropoles, leur résilience face aux crises, leur sobriété énergétique et carbone

Le projet porté par l’EPA consiste notamment à développer la ville productive au sein de la ZAC Parc Méridia. L’objectif de la ville productive est de concilier réutilisation de l’existant et production optimisée pour concevoir un quartier des proximités, intense et désirable, apaisé, ambitieux et productif.


La volonté repose en partie sur la réutilisation du sol, le réemploi des terres au profit de la construction pour créer de nouveaux matériaux, ou proposer des parcs urbains généreux qui protègent de la chaleur et des pollutions – la réutilisation des énergies naturelles comme celles du soleil, du sous-sol, ou anthropiques pour limiter les pertes et dégager des synergies.


Cette ZAC sera celle des moindres distances dans tous les domaines : matières, marchandises, énergies d’un réseau le plus local possible, et les déchets gérés localement. Il s’agit de développer des synergies autant par la concertation citoyenne que par la flexibilité énergétique et l’économie circulaire, et ainsi valoriser un territoire riche de son patrimoine local grâce à ses énergies renouvelables et productions agricoles.

L’ambition, à travers ce démonstrateur de la ville durable, est de démontrer qu’activité urbaine peut se concilier avec sobriété foncière, économie avec écologie.

Cette convention de financement de l’appel à manifestation d’intérêt a été signée le 20 octobre par Alexis Rouque, directeur régional de la Banque des Territoires en Provence-Alpes-Côte d’Azur et Sarah Bellier, directeur général de l’EPA Nice Écovallée, en présence de Bruno Bonnell, secrétaire général pour l’investissement.


L’actualité de l’EPA Nice Ecovallée

Partagez cette page :

nos événements

Nos événements

Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur et de la Région Sud | 41-43 rue Saint Dominique - 75007 Paris
6 décembre 2022
Matinale Économique : Talents et innovation carburant de notre territoire ?
Matinale Économique Metropole Nice Côte d'Azur
Afrique, Amérique du Nord, Métavers et Europe
3 février 2023
International Blockchain Innov Week
International Blockchain Innov Week 2023 FR
Palais des Festivals et des Congrès de Cannes
9 février 2023
World Artificial Intelligence Cannes Festival
Team Côte d'Azur WAICF

Pour être en contact avec notre réseau partenaires et l’écosystème azuréen, échanger, partager des retours d’expériences entre entreprises implantées et en voie d’implantation, c’est ici!

Team Côte d’Azur
400, Promenade des Anglais
BP 3185
06204 Nice Cedex 3 France
+33(0)4 92 17 51 51
info@teamcotedazur.fr

Restons En Contact

Inscrivez Vous À Notre Newsletter

Prendre rendez-vous

Laissez-nous vos coordonnées
pour prévoir une rencontre avec l’un de nos experts.