Virbac annonce une croissance exceptionnelle de son chiffre d’affaires 2021 : +18,4% à taux de change et périmètre comparables (+14,9% à taux constants et périmètre réel), portée par une performance remarquable dans un marché très porteur.

L’entreprise, qui vient de lancer la construction d’un centre d’excellence mondial pour la fabrication de produits biologiques à Carros, affiche un chiffre d’affaires de 1 064,1 M€.

virbac chiffre d'affaires

 

Le chiffre d’affaires consolidé cumulé annuel

Le chiffre d’affaires annuel ressort à 1064,1 millions € contre 934,2 millions €, soit une évolution globale de +17,4% hors Sentinel (+13,9% à périmètre réel) par rapport à la même période de 2020. Hors impact défavorable des taux de change, le chiffre d’affaires est en progression de +18,4% hors Sentinel (+14,9% à périmètre réel).

Toutes les zones sont en croissance organique à deux chiffres sur l’année, reflet de la dynamique du secteur.

En Europe, le chiffre d’affaires progresse de +16,3% à taux réels (+16,1% à taux constants).

Tous les pays de la zone à l’exception du Portugal affichent une croissance annuelle à deux chiffres. Les principaux pays contributeurs à cette performance sont la France, les activités Export de la zone, le Royaume-Uni, l’Allemagne, le Benelux, l’Italie et l’Espagne portés par le fort dynamisme des gammes pour les animaux de compagnie (notamment les gammes de spécialités, le petfood et le rebond des vaccins).

En Asie-Pacifique, l’évolution à taux réels est de +14,9% (+14,7% à taux de change constants), l’Inde a tiré la croissance de la zone, représentant environ la moitié de celle-ci; l’Australie, la Nouvelle Zélande, l’Afrique du Sud, le Vietnam et la Chine contribuent également à la forte croissance de la zone. Aux États-Unis, l’activité hors Sentinel progresse de +34,6% (+41,2% à taux de change constants).

L’ensemble des gammes ont soutenu la croissance, notamment les produits de spécialités, les gammes dentaire, dermatologie, les produits lancés dernièrement (Clomicalm, Itrafungol, Senergy et Stelfonta), et enfin le façonnage du Sentinel Spectrum pour Merck.

En Amérique latine hors Chili, l’activité a progressé de +20,7% à taux réels (+24,2% à taux de change constants), grâce notamment à la contribution du Brésil et du Mexique. Enfin au Chili, la bonne performance du deuxième semestre nous permet d’afficher une croissance organique sur l’année (-0,4% à taux réels et +2,6% à taux constants).

Sur le plan des espèces, l’activité animaux de compagnie évolue globalement de +12,6% à taux et périmètre réels (+21,5% à taux constants et hors Sentinel), essentiellement portée par la remarquable croissance à deux chiffres des gammes de spécialités (dont Clomicalm, Movoflex, Stelfonta), petfood, antiparasitaires, dermatologie, dentaire et par le rebond de la gamme des vaccins pour chiens et chats par rapport à la même période de 2020. À noter que les ventes de Clomicalm et d’Itrafungol, produits acquis en mars 2021, et de la gamme de petfood US d’iVet, acquise en juillet 2021, ont représenté environ 14 millions € de ventes sur la période (soit 1,6 points de croissance du chiffre d’affaires).

Le segment des animaux de production affiche également une notable croissance de +12,8% à taux de change réels (+13,4% à taux constants), grâce au secteur des ruminants (+16,9% à taux constants), à celui des produits porcs-volailles (+4,8% à taux constants), et enfin au rebond du secteur de l’aquaculture qui affiche une croissance grâce à la performance du deuxième semestre (+5,5% à taux constants) en comparaison à la même période de 2020.

Perspectives

Comme anticipé et en ligne avec son plan de marche, le ratio de «résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d’acquisitions» sur «chiffre d’affaires» devrait bénéficier de l’effet favorable de l’activité sur l’année écoulée, et se situer autour de 16% à taux de change constants. Par ailleurs, son désendettement devrait se situer autour de 60 millions € à périmètre et taux de change constants.

Dans la continuité de l’exécution de son plan stratégique, et sur un marché plus normalisé, Virbac anticipe, en 2022, une croissance du chiffre d’affaires à taux et périmètre constants comprise entre 5% et 8%.

Tandis que le ratio de «résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d’acquisitions» sur «chiffre d’affaires», comme annoncé précédemment, devrait se consolider autour de 15% à taux de change constants (avec un surinvestissement volontaire en R&D d’environ 1 point en pourcentage du chiffre d’affaires par rapport à 2021).

Au global, la crise sanitaire n’a pas eu d’impacts très négatifs sur le secteur de la santé animale jusqu’à présent, mais l’entreprise continue de faire face à des contraintes importantes au niveau de la logistique et de la fourniture de certains intermédiaires, ainsi que plus récemment aux impacts de l’inflation sur ses coûts.

Résultats complets sur le site de Virbac