vinci construction niceA l’occasion du MIPIM 2022, Vinci Construction France annonce l’implantation à Nice, au coeur de l’Ecovallée, de son siège azuréen. La pose de la première pierre du siège de VINCI Construction France sur la Côte d’Azur a eu lieu le 17 mars 2022.

Cette nouvelle implantation vient confirmer l’intérêt porté, par de grands groupes nationaux et internationaux, pour l’OIN Nice Ecovallée et la Métropole Nice Côte d’Azur.

Le nouvel ensemble immobilier se situera au 293/301 boulevard du Mercantour.

Développé par ADIM Côte d’Azur et réalisé par Dumez Côte d’Azur, toutes deux filiales de VINCI Construction France, le futur siège de l’entité maralpine regroupera plus de 300 collaborateurs sur un même site. Conçu par les architectes niçois Didier Babel, Jean-Pierre Sauvan et Didier Roman, ce bâtiment fonctionnel et moderne sera le reflet du savoir-faire des équipes de VINCI Construction France et de leur technicité.

 

Un programme mixte au coeur de la Métropole Nice Côte d’Azur et de son Ecovallée

Développé par ADIM Côte d’Azur, filiale de développement immobilier de VINCI Construction France, le projet porte sur la construction d’un bâtiment de bureaux de plus de 10 000 m², situé boulevard du Mercantour à Nice, dont les travaux tous corps d’état sont menés par Dumez Côte d’Azur, également filiale de VINCI Construction France.

Les bureaux abriteront le nouveau siège de la Direction Déléguée Côte d’Azur de VINCI Construction France qui regroupera plus de 300 collaborateurs. Le programme, qui disposera de près de 2 000 m² d’espaces verts, accueillera aussi des concessions automobiles et motos, leurs ateliers, et un espace dédié au self-stockage sur 9 800 m².

Hotel Vinci Constructionvinci construction

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un hôtel comprenant 125 chambres sous l’enseigne B&B (photo à gauche) viendra également compléter le programme pour le compte de la société Méridia. Dumez Côte d’Azur réalisera le macro-lot terrassement, palplanches et gros oeuvre en simultané de l’hôtel en collaboration avec l’architecte Didier Roman.

Implanté sur une friche industrielle désaffectée, ce programme s’inscrit dans le cadre du développement du secteur de l’Ecovallée situé à proximité de la ZAC Méridia, dans la plaine du Var : un quartier dynamiquement réaménagé, en plein essor, proche de l’ensemble des dessertes (aéroports, autoroutes, tramway…).

Une démarche solidaire et de forts engagements environnementaux

L’opération s’inscrit dans une forte démarche d’économie circulaire, avec le réemploi de matériaux de déconstruction. En effet, avant la démolition des bâtiments existants, les matériaux et matériels réutilisables ont été récupérés et donnés à l’association Hervé Gourdel, aux municipalités de Belvédère et Breil-sur-Roya ainsi qu’à la Brasserie du Comté.

Ainsi, plus de 150 m² de moquettes, 36 éléments sanitaires, 150 m² de dalles de faux plafond, plusieurs tableaux électriques et cumulus auront une seconde vie et permettront de venir utilement en aide aux sinistrés de la tempête Alex des vallées de la Vésubie et de La Roya.

Par ailleurs, en termes environnementaux, l’éco-conception des bureaux vise la certification BREEAM Very Good et la reconnaissance Bâtiments Durables Méditerranéens (BDM) niveau Bronze. Respectueux de la démarche Eco-Vallée Qualité Millésime 2018, le chantier mettra en œuvre 100 % de béton bas carbone provenant de son partenaire local Les Bétons Niçois s’inscrivant ainsi dans la démarche Exegy® de VINCI Construction. L’empreinte carbone du gros œuvre sera ainsi diminuée de 25 %.

Le bâtiment sera équipé de vitrages Activskeen en façade Sud, permettant d’intégrer à l’enveloppe du bâtiment des solutions actives et esthétiques afin de minimiser son empreinte énergétique, tout en améliorant le confort des occupants. Du bois biosourcé sera également installé sur les brise-soleils en façade.

Un écologue a accompagné les équipes de conception et un soin tout particulier a été apporté aux espaces verts et aux terrasses plantées afin de favoriser le développement de la biodiversité à proximité du lit du Var, sans aucune artificialisation sur le projet.

Enfin, sur le chantier, 9 295 heures travaillées vont être réalisées dans le cadre d’emplois d’insertion, soit 5% des heures totales. L’objectif : favoriser l’emploi local durant toute la durée des travaux.

La pose de la première pierre du projet (construction prévue sur deux années) a eu lieu le 17 mars en présence de :

 

siegevinciconstruction