LE BLOG

Qwant prépare le lancement d’un moteur de recherche pour enfants depuis son nouveau centre de R&D à Nice

Implantée à Paris et à Nice, Qwant a lancé début 2013 un moteur de recherche français alternatif au géant Google. La start-up, qui a installé le mois passé sa trentaine d’ingénieurs et de graphistes dans de nouveaux locaux de 600m² au centre ville de Nice, annonce le lancement d’un nouveau service: Qwant Junior.

Qwant, ou l’algorythme total, social et impartial

Jean Manuel Rozan, financier, et Éric Leandri, spécialiste de la sécurité informatique, se sont associés en 2011 pour créer un moteur de recherche d’un nouveau genre, avec une  interface qui ordonne les résultats de recherches  par colonnes (web, actualités, social, shopping, image et musique) et un algorythme, U-Rank, qui accorde une place importante  à l’indexation en provenance des réseaux sociaux. Cela permet de faire remonter  sur une page de recherche exhaustive beaucoup de choses « en live » que l’on ne trouve pas sur Google. Autre concept fondateur qui le distingue de Google: la neutralité du web. «C’est dans notre ADN. Un moteur de recherche peut être neutre, pas forcément biaisé. C’est ce qu’on essaie de faire : garantir la neutralité du net avec des résultats de recherche objectifs. C’est le genre d’objectivité que Google a décidé de casser. Notre approche est différente.», expliquent-ils à  la Tribune Bulletin Côte d’Azur.

L’alternative à Google, supporté par l’allemand Axel Springer

Le concept de Qwant a trouvé un écho en Europe, renforcé par l’affaire Snowden, et attiré l’attention du groupe allemand Axel Springer, qui en juin dernier a pris une participation de 20% dans la startup française.  «En Allemagne, ça a cartonné. L’aspect «privacy» leur a parlé toute de suite», raconte Éric Leandri. Le magnat de la presse, qui restera minoritaire, a un niveau d’exigence équivalent à celui des fondateurs en matière de protection des données. «Pour nous c’était fantastique. On a prouvé qu’un investisseur important pouvait soutenir une société qui considère que traquer les gens n’est pas le business model numéro un.» Cette levée de fonds a permis à Qwant de passer à la vitesse supérieure, d’acheter de nouvelles machines, de concrétiser ses projets de nouveaux services, et d’accélérer son développement à l’international. Avec plusieurs millions de requêtes par jour, le moteur de recherche reste modeste mais prometteur:  «si l’on compare à Google, nous sommes minuscules, mais par rapport à une startup classique, c’est énorme.»

La société, qui affiche un chiffre d’affaires d’1,5M€, décline déjà sa plateforme dans une trentaine de pays (Europe, Moyen-Orient, Amérique Latine…) et annonce une version corse.

Qwant Junior, version béta pour les 3-12 ans

Le tout dernier projet de la société est un moteur de recherche destiné aux enfants âgés entre 3 ans et 12 ans. Habillée pour les enfants et adaptée à un usage tactile, Qwant Junior exfiltre des résultats les sites inappropriés,  et favorise un usage éducatif. Actuellement en version béta, Qwant Junior devrait être disponible au cours de l’année 2015. Des versions en anglais et en allemand sont en préparation.

Face à Google qui préparerait aussi une version adaptée aux enfants, Qwant junior prend un temps d’avance en Europe, en assurant la protection des données des enfants (garantie par une directive européenne) alors que le modèle économique de Google repose sur l’analyse des individus.

Le choix de Nice, sur la Côte d’Azur

L’entreprise a démarré ses activités sur la Côte d’Azur en 2011, en développant ses premiers algorithmes dans une certaine discrétion. Si Qwant s’est implantée à Paris pour assurer le développement de son business, c’est bien sur la Côte d’Azur que naissent ses brevets. Ses nouveaux bureaux de 600 m2 au centre de Nice sont entièrement consacrés à la R&D. Ils accueillent depuis le mois de novembre une trentaine d’ingénieurs et de graphistes. «On a choisi de s’installer à Nice parce que l’écosystème technologique y est favorable. Le cadre de vie permet aussi d’attirer plus facilement des ingénieurs, confiait Éric Leandri, co-fondateur de Qwant. Nice est une ville à taille humaine, très agréable à vivre.»

[>] Qwant.com

Partagez cette page :

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
En ligne
27 novembre 2020
Webinar Pôle SCS – Parcours Sud Industrie 4.0
La salle anéchoïde d'Inria Sophia Antipolis, appelée R2lab (
Nice Côte d'Azur
31 mars 2021
Assises Azuréennes de la Transition Energétique
Smart Grid Ready CCI Nice Côte d'Azur
Paris
17 juin 2021
Viva Technology 2021
Viva Technology 2021
Nice Côte d'Azur
6 octobre 2021
Unicorns World Summit
unicorns world summit nice cote dazur

Plateforme Team Côte d’Azur

Créez votre projet, échangez avec les acteurs phares de l’écosystème azuréen, ayez la primeur des événements et des infos incontournables !

Team Côte d’Azur
400, Promenade des Anglais
BP 3185
06204 Nice Cedex 3 France
+33(0)4 92 17 51 51
info@teamcotedazur.fr

Copyright 2020 Team Côte d’Azur

Restons En Contact

Inscrivez Vous À Notre Newsletter

Prendre rendez-vous

Laissez-nous vos coordonnées
pour prévoir une rencontre avec l’un de nos experts.