LE BLOG

Les clés du succès de Webinterpret, lauréat Technology Fast Mediterranée

Spécialisée dans l’internationalisation des sites de e-commerce, la start-up sophipolitaine fondée en 2007 a levé 5 M€ en mai 2014, et obtenu en décembre le premier prix du Technology Fast 50 Méditerranée 2014 avec un taux de croissance de 3977% en 5 ans lui assurant la 6e position du classement français. La société, incubée par l’incubateur Paca-Est à Sophia Antipolis, compte aujourd’hui près de 100 collaborateurs basés en France, Angleterre, Etats-Unis et Pologne. 

« Nous sommes passionnés par ce que nous faisons » – c’est la principale raison invoquée par les  fondateurs, Patrick Smarzynski et Benjamin Cohen, lorsqu’on les interroge sur les clés de leur succès.

Dans cette interview, ils dévoilent les autres facteurs qui ont permis à Webinterpret de passer d’une simple start-up à une entreprise comptant dix mille clients à travers le monde.

Fonder une start-up est une activité très populaire aujourd’hui. Malheureusement, c’est aussi une démarche risquée et de nombreuses entreprises font faillite. Comment avez-vous fait pour réussir ?

Patrick Smarzynski : La véritable passion que nous avions et continuons toujours à avoir n’est pas un cliché. Cette passion nous mène à des gens qui sont eux aussi passionnés par le commerce électronique international. La capacité à atteindre nos objectifs est encore plus forte lorsque nous travaillons en coopération avec d’autres passionnés. Grâce au soutien de nos partenaires et investisseurs, nous avons pu développer une plate-forme en laquelle nous croyons. En plus de la passion, les investissements en R & D, l’embauche des meilleurs ingénieurs et titulaires de doctorat ainsi que beaucoup de travail, sont les facteurs qui nous ont amenés là où nous sommes aujourd’hui.

Benjamin Cohen : Dès le début, nous avons toujours été conscients du défi que représente le commerce électronique international. Notre curiosité à propos du commerce électronique nous a rapprochés de détaillants en ligne qui ont été une source incontestable d’informations, d’inspiration et de perspectives. Ces perspectives nous ont démontré que les détaillants en ligne ont été abandonnés seuls avec leurs besoins, auxquels personne n’offrait de solution. Comme Patrick l’a mentionné, le soutien et l’investissement de nos partenaires nous ont aidés à trouver la solution appropriée à l’environnement spécifique au commerce électronique.

Quels étaient les besoins des détaillants en ligne dans les premiers stades de l’industrie du commerce électronique auxquels personne n’offrait de solutions ?

Benjamin Cohen : Nous avons commencé à travailler sur la plate-forme de WebInterpret il y a de cela 8 ans. L’industrie du commerce électronique international était une nouveauté à ce moment-là et venait de commencer. Des perspectives pourtant évidentes restaient inexploitées. Ce que nous avons découvert était que les détaillants en ligne voulaient vendre plus, générer des revenus plus élevés et se connecter avec plus de clients. Aujourd’hui ça n’est pas une révélation, mais à cette époque, ça a été un bon indicateur pour nous – pour des gens comme nous qui voulions créer une solution qui aiderait les détaillants en ligne à achever un développement à l’échelle internationale. Nous savions alors ce sur quoi nous devions nous concentrer.

Patrick Smarzynski : Cependant, nous devons admettre que nous avons fait une erreur dans les premiers stades du développement de WebInterpret. Nous avions créé quelque chose qui ne répondait que partiellement aux besoins des détaillants en ligne.

Quelle était cette erreur que vous avez commise ?

Patrick Smarzynski : Dès le début nous avons voulu nous concentrer sur le commerce transfrontalier et c’était une bonne décision à prendre à ce moment-là. Nous avons cru que la vente à l’international est la meilleure stratégie pour développer ses activités. Cette idée nous a amené à la conclusion que le principal problème avec la vente internationale est la barrière de la langue. C’est pourquoi nous avons créé un outil qui offrait une aide au quotidien pour une communication entre les détaillants en ligne et leurs clients étrangers. Et c’était en effet une bonne idée, mais pas assez bonne. Ce fut le moment dans la vie de l’entreprise où son avenir fut mis en doute.

Benjamin Cohen : Nous avons dû plonger au plus profond du commerce transfrontalier et réexaminer ce que l’industrie cherchait exactement pour le rendre plus efficace. Nous avons investi des capitaux et impliqué les meilleurs de l’industrie. Le résultat final de cette recherche était que la solution que nous devions construire devait éliminer la complexité de la vente en ligne internationale. Nous avons dû créer une solution clé en main qui rendrait le commerce transfrontalier simple et accessible à tous ceux qui veulent commencer à vendre en ligne à l’international.

Patrick Smarzynski : Ce moment a été le tournant pour Webinterpret. Ce fut aussi le moment où la mission actuelle de l’entreprise a été créée. Ainsi notre objectif est de démocratiser pleinement le commerce électronique international afin de permettre à toute entreprise, petite ou grande, de proposer ses produits dans le monde entier, en quelques clics.

Et que fait exactement Webinterpret pour simplifier la vente en ligne internationale ?

Patrick Smarzynski : Notre service comprend la traduction et la synchronisation des annonces sur eBay, Amazon et – dans un avenir proche – des annonces de vendeurs possédant des magasins en ligne aussi, ainsi que la communication avec leurs clients internationaux. Leurs produits sont annoncés dans la langue locale, optimisés avec les mots clés et les catégories du marché local. Cela conduit à une augmentation énorme de la visibilité des produits des clients à l’échelle internationale, ce qui génère en conséquence des revenus beaucoup plus élevés.

Benjamin Cohen : En plus, WebInterpret travaille avec le système ERP des vendeurs sur eBay et Amazon et avec leurs outils multicanaux. Tout cela est conçu pour simplifier le développement international des vendeurs sur eBay et Amazon, pendant qu’ils sont occupés à gérer leurs activités au quotidien. Nombreux sont nos clients qui ont connu une augmentation de 30% de leurs ventes dans les deux mois suivant le lancement de leurs activités à l’international avec Webinterpret.

Apparemment cette idée a bien fonctionné car aujourd’hui vous comptez plus de 10 000 clients. Toutefois, une quantité énorme de clients comme celle-là, même avec la meilleure volonté du monde, engendre forcément des difficultés pour être effectivement à leur écoute. Comment réussissez-vous à répondre aux besoins de tous vos clients ?

Benjamin Cohen : Webinterpret est typiquement une société davantage axée sur les clients. Nous avons basé la structure de l’entreprise sur les besoins des clients. Et pour cette raison, nous sommes capables de fournir non seulement des logiciels clé en main mais un service clientèle qui apporte aux détaillants en ligne qui vendent à l’international ce dont ils ont besoin.

Patrick Smarzynski : Webinterpret a développé plusieurs canaux au travers desquels nos clients peuvent nous contacter et nous demander de les aider. Nos clients sont pris en charge par le personnel de Webinterpret, spécialisé dans les ventes internationales, dont la mission est de partager avec eux les bonnes pratiques pour commencer à vendre à l’international, développer le commerce international et devenir un acteur de premier plan dans le commerce transfrontalier.

De quelle manière l’entreprise est-elle organisée ?

Benjamin Cohen : Webinterpret est divisée en deux sites. Nous avons un bureau à Sophia Antipolis en France et un autre à Varsovie en Pologne. Notre équipe de responsables de projet est basée à Sophia et le service clientèle se trouve en Pologne.

Pour quelle raison avez-vous choisi Sophia Antipolis ?

Patrick Smarzynski : Avant de choisir Sophia Antipolis comme site principal de Webinterpret, nous avons effectué une étude comparative qui nous a permis de choisir le meilleur emplacement pour démarrer l’entreprise. Les facteurs qui ont fait que nous avons choisi Sophia ont été la qualité de l’environnement technologique et l’aéroport international. L’environnement technologique a été une source incontestable d’idées nouvelles. L’aéroport international était très important car il nous a permis de voyager facilement et de rencontrer nos partenaires commerciaux. Une autre chose qui était aussi très importante pour nous, est la qualité de vie à Sophia. Nous disposons de tout ce que nous pouvions souhaiter en termes de météo et de paysages environnants. Vivre à proximité de la mer et des montagnes influence assurément l’atmosphère même de l’endroit où vous exercer votre activité. Je recommande vraiment Sophia si vous devez démarrer votre entreprise.

Quelle est votre vision pour Webinterpret dans les 5 prochaines années ?

Benjamin Cohen : Nous aimerions que Webinterpret soit prête à fournir des services aux détaillants du monde entier. Actuellement, nous travaillons en étroite collaboration avec nos clients sur les idées qu’ils ont quant à la façon d’améliorer Webinterpret. Je crois que ce projet aura un grand impact sur notre capacité à optimiser les ventes internationales.

Patrick Smarzynski : Webinterpret se concentre maintenant à améliorer les services que nous fournissons aux clients. Nous avons des équipes spécialisées qui sont directement dédiées à l’amélioration de nos traductions et des aspects techniques de la plate-forme. Grâce à leur soutien, notre objectif est de fournir un service qui satisfera nos clients à 100%.

Quelle est votre source d’inspiration pour gérer l’entreprise ?

Patrick Smarzynski : Delivering happiness par Tony Hsieh. J’aime l’idée décrite dans ce livre sur la création d’une culture d’entreprise qui transforme le monde en un lieu où tout le monde souhaite vivre. Cela m’inspire à considérer l’entreprise dans la perspective d’en faire un espace où on est heureux. Heureux du point de vue des personnes avec lesquelles nous travaillons et de ceux pour qui nous travaillons.

Benjamin Cohen : Pratiquer la voile est ma source de motivation quotidienne et d’inspiration pour diriger une entreprise qui est conçue pour saisir les opportunités à l’étranger. Avoir un esprit de compétition dans sa vie sportive a souvent un effet contagieux sur la vie professionnelle et vous incite à vous concentrer sur les objectifs de votre entreprise. Les actualités et innovations techniques m’apportent aussi de nouvelles idées quant au cap à choisir pour le développement de l’entreprise.

Patrick Smarzynski : Ce que nous soulignons aussi souvent que possible est le fait qu’une source illimitée d’inspiration est fournie par nos clients. Vous ne pourrez jamais trouver dans un livre les informations que nous recevons de leur part.

Nous attaquons 2015. Si vous aviez un vœu à formuler concernant le commerce électronique, quel serait-il ?

Benjamin Cohen : J’aimerais que tout commerçant en ligne puisse atteindre un acheteur international sans barrière de la langue et dans une économie stable.

Patrick Smarzynski : Mon souhait serait que le commerce transfrontalier devienne naturel et que tous les vendeurs qui commencent une activité en ligne commencent à vendre à l’échelle internationale dès le premier jour.

› Webinterpret.com

Partagez cette page :

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
En ligne
27 novembre 2020
Webinar Pôle SCS – Parcours Sud Industrie 4.0
La salle anéchoïde d'Inria Sophia Antipolis, appelée R2lab (
Nice Côte d'Azur
31 mars 2021
Assises Azuréennes de la Transition Energétique
Smart Grid Ready CCI Nice Côte d'Azur
Paris
17 juin 2021
Viva Technology 2021
Viva Technology 2021
Nice Côte d'Azur
6 octobre 2021
Unicorns World Summit
unicorns world summit nice cote dazur

Plateforme Team Côte d’Azur

Créez votre projet, échangez avec les acteurs phares de l’écosystème azuréen, ayez la primeur des événements et des infos incontournables !

Team Côte d’Azur
400, Promenade des Anglais
BP 3185
06204 Nice Cedex 3 France
+33(0)4 92 17 51 51
info@teamcotedazur.fr

Copyright 2020 Team Côte d’Azur

Restons En Contact

Inscrivez Vous À Notre Newsletter

Prendre rendez-vous

Laissez-nous vos coordonnées
pour prévoir une rencontre avec l’un de nos experts.