InnoSkel, basée à Sophia-Antipolis, est une biotech pionnière dans le développement de thérapies pour les maladies rares du squelette. L’entreprise, spin-out de l’Institut de Biologie Valrose de l’Inserm à Nice, a été lancée en 2020 et a déjà réalisé une levée de fonds de 20M€ en décembre 2020.

InnoSkel développe des options de traitement pour un groupe de troubles squelettiques rares connus sous le nom de collagénopathies de type 2, dont la plus grave et non létale est la dysplasie spondyloépiphysaire congénitale (SEDc), deuxième cause de petite taille dans le monde.

Son principal actif de thérapie génique pour la SEDc a démontré une bonne efficacité dans les études précliniques de preuve de concept. La mission fondamentale de la Société est d’améliorer la vie des patients atteints de dysplasie squelettique et de répondre à leurs besoins non satisfaits, en gardant leur voix au cœur de tout ce qu’elle déploie.

Innoskel annonce les nominations de David Favre, PhD, au poste de Chief Scientific Officer (CSO) et Samantha Parker en qualité de Chief Patient Access Officer (CPAO).

L’objectif est de renforcer l’équipe de direction et de jouer un rôle clé dans la réalisation des objectifs de développement d’InnoSkel et dans l’innovation continue de sa plateforme de recherche de thérapies géniques.

En tant que directeur scientifique, David Favre supervisera la stratégie et les opérations de R&D d’InnoSkel, alors que la société fait progresser sa plateforme pour les troubles rares du squelette. Il se concentrera sur l’avancement vers les essais cliniques de l’actif principal d’InnoSkel dédié à la dysplasie spondyloépiphysaire congénitale (SEDc).

En qualité de Chief Patient Access Officer, Samantha Parker sera le fer de lance d’un engagement significatif envers les patients et la communauté scientifique, afin de s’assurer que les voix et les priorités des patients et des autres parties prenantes soient en phase avec l’ensemble des aspects de la recherche. Elle supervisera également le développement d’études observationnelles et de pharmaco-épidémiologie sur les collagénopathies de type 2.

Elvire Gouze, PhD, fondatrice et directrice générale d’InnoSkel, s’est félicité « Je suis ravie d’accueillir Samantha et David au sein de l’équipe d’InnoSkel. Leur grande expertise et leur passion pour le développement de thérapies innovantes dans leurs domaines respectifs nous seront très utiles pour faire progresser notre principal actif de thérapie génique vers des premiers essais chez l’homme. Ils nous rejoignent à un moment clé et passionnant pour l’entreprise, celui durant lequel nous nous approchons de notre objectif ultime qui consiste à fournir des traitements capables de réellement changer la vie de patients atteints de maladies squelettiques rares, et à ce jour dépourvues de toute solution curative ».

David Favre, CSO d’InnoSkel, a déclaré : « InnoSkel ouvre de nouvelles perspectives dans le domaine des maladies rares et il existe un immense potentiel pour que notre travail transforme le paradigme de traitement pour ces patients qui ont besoin d’options thérapeutiques efficaces. Je suis ravi de rejoindre Elvire et l’équipe d’Innoskel alors que nous répondons aux besoins urgents et non satisfaits en matière de troubles du squelette. »

David Favre apporte 25 ans d’expérience en thérapie génique, immuno-virologie et développement de médicaments, acquise au sein de structures universitaires et biopharmaceutiques. Avant de rejoindre InnoSkel, il a été Vice-Président de la médecine translationnelle chez l’américain Asklepios Biopharmaceutical (AskBio). Il avait la charge du développement des plates-formes, des programmes précliniques, IND et cliniques précoces, en se concentrant particulièrement sur l’immunogénicité et l’immunothérapie adjuvante de la thérapie génique AAV et des maladies métaboliques. Avant cela, David était Directeur de la biologie du VIH, de la découverte de médicaments pour l’immunothérapie et la guérison chez GlaxoSmithKline (GSK), où il était chargé de constituer et moderniser le portefeuille stratégique d’immunothérapies. Il a également été Professeur associé adjoint à l’Université de Caroline du Nord (UNC-Chapel Hill), et a dirigé l’innovation scientifique chez ImmuneCarta-Caprion Biosciences, à Montréal. David est titulaire d’un doctorat en microbiologie de l’Université Paris Diderot et diplômé de l’École vétérinaire de Nantes.

Samantha Parker, Chief Patient Access Officer d’InnoSkel, a conclu : « Je suis honorée de rejoindre InnoSkel à un moment très excitant de son développement. La mission d’InnoSkel, qui consiste à répondre aux besoins non satisfaits en matière de troubles squelettiques rares, associée à sa technologie de thérapie génique transformatrice, me donne beaucoup d’espoir de fournir des traitements qui changent la vie des patients et d’avoir un impact positif sur leur entourage familial et médical. »

Samantha Parker est une experte reconnue dans le domaine de la défense des patients et le développement de thérapies géniques, avec une expérience approfondie dans le développement d’études observationnelles, de registres, de résultats inédits centrés sur le patient, et de la planification de l’accès précoce ainsi que de l’accès aux réseaux de collaboration. Elle était auparavant responsable de l’accès des patients chez Lysogene et, avant cela, directrice des affaires externes et des partenariats pour les maladies rares chez Orphan Europe. Samantha compte parmi les membres fondateurs de plusieurs réseaux de référence européens pilotes – des réseaux virtuels de prestataires de soins de santé – visant à faciliter les échanges sur les maladies complexes ou rares. Samantha est également active dans plusieurs organisations scientifiques liées aux soins de santé, dont le Consortium international de recherche sur les maladies rares (IRDiRC).  Elle est titulaire d’un MBA en Sciences de la Vie de la School of Business de l’Open University (Grande-Bretagne), d’un diplôme de gestion internationale de l’ESSEC et d’une licence de l’Université d’Édimbourg (Ecosse).

Source Innoskel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *