imaging lab sophia antipolisMedian Technologies, basée à Sophia Antipolis, annonce l’élargissement de son portefeuille de services avec Imaging Lab, une nouvelle entité dont la mission est de mettre à profit les technologies de l’Intelligence Artificielle (IA), de l’exploration des données (Data Mining) et les radiomics pour exploiter les données d’imagerie des essais cliniques en oncologie.

La création d’Imaging Lab matérialise la convergence entre les activités de iCRO, pour la gestion des images dans le développement de nouveaux médicaments en oncologie et celles de iBiopsy®, pour la mise au point de logiciels dispositifs médicaux ciblant le diagnostic précoce des cancers, en particulier à ce jour, le cancer du poumon.

« Nous voyons se dessiner un changement de paradigme, qui consiste, pour les laboratoires pharmaceutiques, à développer de plus en plus de nouveaux candidats médicaments ciblant des patients atteints de cancers en stade précoce », précise Fredrik Brag, CEO et fondateur de Median Technologies.

« La synergie entre nos activités iCRO et iBiopsy® est parfaite pour répondre à ce changement : iBiopsy® développe des logiciels dispositifs médicaux intégrant les technologies de l’IA, qui permettent de diagnostiquer des pathologies en stade très précoce, lorsque les malades sont encore asymptomatiques. En parallèle, iCRO a une grande connaissance du traitement de l’image et de sa gestion dans les essais cliniques. La fertilisation croisée de nos deux activités va permettre  d’exploiter de façon inégalée les données d’imagerie, en conjonction avec les autres informations cliniques et de proposer aux sociétés biopharmaceutiques des outils pour les décisions de Go/NoGo dans les essais », ajoute Fredrik Brag.

Concrètement, Imaging Lab va apporter de nouvelles réponses sur quatre axes conditionnant le succès des essais cliniques : la sélection des patients inclus dans les essais, notamment avec l’inclusion de patients diagnostiqués à des stades précoces des maladies grâce aux technologies de l’IA, la prédiction de la réponse à la thérapie, la mesure de la progression de la maladie et l’évaluation de la sécurité des candidats médicaments. Le but est d’optimiser le plan de développement clinique des candidats médicaments, en facilitant notamment les décisions de Go/No-Go afin d’augmenter le taux de succès des essais cliniques. Ce taux est particulièrement faible en oncologie, générant un coût moyen de développement de 2,8 milliards de dollars pour la mise sur le marché d’une nouvelle molécule, contre en moyenne 1 milliard de dollars par nouvelle molécule mise sur le marché pour les autres aires thérapeutiques.

« En nous basant sur notre expérience de la gestion des images dans les essais cliniques, nous constatons que les données des essais sont très largement sous-exploitées. Nous pouvons extraire
beaucoup plus d’informations des images via l’utilisation massive du Data Mining, de l’IA et des radiomics et, avec ces technologies, aider au mieux nos clients et partenaires biopharmaceutiques
dans leurs développements cliniques», indique Nicolas Dano, COO iCRO de Median Technologies.

L’équipe Imaging Lab sera présente à la conférence annuelle de l’ASCO à Chicago du 4 au 6 juin (dates de l’exposition industrielle) sur le stand #2098 Hall d’exposition A, pour rencontrer la communauté pharmaceutique.