TTI5 Sophia AntipolisMines Paris – PSL, école d’ingénieurs de référence dont la délégation azuréenne Mines ParisTech est basée à Sophia Antipolis, annonce le lancement de TTI.5, The Transition Institute 1.5.

Cet institut dédié aux défis de la transition bas-carbone a bénéficié d’une première présentation à Paris le 22 avril 2022 et sera présenté par Mines Paris  – PSL en présence de Nadia Maïzi, Directrice de TTI.5, Professeure à Mines Paris – PSL, auteure principale du 6ème rapport du GIEC, le 5 mai à Sophia Antipolis (Village By CA Sophia Antipolis).

 

 

Un institut dédié aux défis de la transition bas-carbone

Pour relever les défis vers un monde neutre en carbone, Mines Paris – PSL,  soutenue par la Fondation Mines ParisTech, annonce lancement de TTI.5, The Transition Institute 1.5.

Cette démarche scientifique originale, innovante et indépendante, vise à apporter des réponses scientifiques transdisciplinaires concrètes aux déséquilibres de la planète, en portant des projets de recherche, de valorisation et de collaboration internationale ambitieux, permettant d’éclairer les décisions des acteurs et de contribuer à l’objectif prôné par le GIEC de limiter le réchauffement planétaire moyen à 1,5 degrés.

TTI.5 propose de déployer une approche systémique et pluridisciplinaire innovante des dimensions de la transition à travers une démarche scientifique rigoureuse et exhaustive, qui vise à éclairer les choix, former les décideurs et dirigeants, impulser des cadres d’actions et de gouvernance et proposer des outils méthodologiques innovants et des réponses scientifiques au défi climatique.

 

« Mine Paris – PSL, grâce à la diversité et à l’excellence de ses activités de recherche, est en mesure de répondre aux défis de la transition bas carbone. Ses multiples collaboration avec les mondes économique et académique, et son modèle de fonctionnement très décentralisé, disposant d’atouts de premier plan et d’expertises uniques, lui permettent de contribuer de manière concrète et originale à l’élaboration de « design » de cette transition. «  – Vincent Laflèche, Directeur général de Mines Paris – PSL.

 

« Pour faire face à l’urgence climatique, ce nouvel institut souhaite apporter des réponses concrètes et significatives pour réaliser l’avènement de transition attendue. Il s’appuie sur une vision partagée, élaborée en co-construction par les différentes entités de l’École, et il es articulé autour d’un projet scientifique ambitieux. » Nadia Maïzi, Directrice de TTI.5, Professeure à Mines Paris – PSL, auteure principale du 6ème rapport du GIEC.

 

Un programme scientifique ambitieux

 

Cet institut associe sciences de l’ingénieur et sciences économiques et sociales, tout en alliant des approches empiriques et théoriques autour d’un programme scientifique ambitieux, décliné en 4 axes :

TTI.5 doit permettre à Mines Paris – PSL de :

 

 

TTI.5 sera composé d’un comité de suivi collégial (enseignants, chercheurs, élèves) et d’un conseil scientifique, composé de membres extérieurs à l’Ecole, ainsi que d’un conseil TTI.5 composé des représentants des mécènes, des grands donateurs, des acteurs de la société civile et des décideurs publics invités ou adhérents qui fonctionnera en conformité avec la Charte de déontologie établie pour l’institut.

Le mode de financement de l’institut repose sur le principe du mécénat. Il proposera également des cycles de restitution des solutions mais aussi des séminaires scientifiques réguliers.

 

Consultez le Manifeste et le Programme scientifique sur

  1. https://the-transition-institute.minesparis.psl.eu/