LE BLOG

Aéroports de la Côte d’Azur : 10% de réduction de la consommation d’électricité

Aéroport Nice Côte d'Azur

Les aéroports de la Côte d’Azur prévoient de réduire de 10% leur consommation électrique soit 3,8 gigawattheures depuis le 25 octobre 2022.

Face à l’urgence climatique et au besoin plus immédiat de réduire les consommations d’électricité, le groupe aéroportuaire a travaillé à la mise en œuvre d’un plan de sobriété qui lui permet d’être au rendez-vous des engagements demandés par le Gouvernement.

Les diverses solutions mises en œuvre serviront pour une grande partie dans la durée à réduire davantage l’empreinte environnementale de ses activités. Une version renforcée de ce plan pourra être déclenchée en cas de dégradation de la situation énergétique nationale.

Centré sur l’ensemble de ses propres sources de consommation, ce plan se concentre sur les enjeux énergétiques liés à l’éclairage, intérieur et extérieur, la climatisation et le chauffage, les équipements nécessaires à l’exploitation, la gestion de l’eau ou encore les nombreux éco-gestes que peuvent réaliser les milliers de personnes travaillant chaque jour dans ses terminaux. Il intègre également un ambitieux plan de développement de sources de production d’énergie renouvelable.

« Alors que notre activité est contrainte par de nombreuses règles de sûreté et de sécurité et par un cadre réglementaire très strict, nous pouvons être fiers d’avoir pu identifier de nouvelles sources d’économie d’énergie. C’est notre engagement vis-à-vis de notre territoire, mais aussi plus largement de la France dont chaque habitant est aujourd’hui invité à effectuer des éco-gestes. Nous étions déjà engagés dans une démarche bas carbone et avions déjà su réduire notre consommation d’électricité de 10% bien que nos besoins aient augmenté de 45% ces dernières années. Cette nouvelle étape démontre que les aéroports, comme l’ensemble de leurs partenaires, participent clairement à un transport aérien durable et responsable», explique Franck Goldnadel, président du directoire des Aéroports de la Côte d’Azur.

DES ACTIONS CIBLÉES À TOUS LES NIVEAUX

Concrètement, ce plan prévoit la généralisation, partout où cela est possible :

  • des éclairages LED, comme sur la piste de décollage et atterrissage Sud où cela représente une économie de 30% par rapport à un balisage classique
  • les totems publicitaires seront éteints la nuit, à l’intérieur comme à l’extérieur des terminaux.
  • de même, de 1h à 4h, les éclairages routiers, le néon bleu de la façade du terminal 2 ou la rampe d’accès au parking P6 seront éteints.
  • à l’intérieur des terminaux, les éclairages seront réduits ou optimisés la nuit et modulés en journée selon la luminosité extérieure.
  • Parkings, passerelles ou bâtiments administratifs : l’éclairage sera systématiquement optimisé, soit en fonction des usages, soit par leur refonte en ampoules LED.
  • Enfin, la température sera modulée entre 19° l’hiver et 26° degrés l’été et l’ensemble des chaudières gaz sont supprimées.

« Pour le personnel comme pour les passagers, cela représente un effort car la température pourra être fraîche en hiver et plus élevée que d’habitude lorsqu’il fait chaud, comme cette semaine, mais nous faisons confiance au sens des responsabilités individuelles pour que notre engagement collectif porte ses fruits », poursuit-il.

UNE ACTION RESPONSABLE SUR LE LONG-TERME

Si ce plan de sobriété énergétique a été pensé comme une réponse immédiate aux enjeux de cette fin d’année, il dessine également de nouvelles perspectives pour amplifier la stratégie bas-carbone du Groupe et son engagement à réduire au maximum son empreinte environnementale.

Ainsi, parmi les mesures prises, certaines pourront être prolongées ou réitérées au gré des besoins futurs. Surtout, ce plan vient accélérer de projets existants et visant à doter les plateformes d’une source d’énergie décarbonée pour ses propres besoins ou pour ceux du transport aérien.

Des panneaux photovoltaïques seront posés sur les aéroports Nice Côte d’Azur et Cannes-Mandelieu, qui deviendra alors autosuffisant, tandis qu’une ferme solaire sera bâtie sur le terrain de l’aéroport du Golfe de Saint-Tropez. Cette ferme produira 6 gigawatts quand l’aéroport n’en aura besoin que d’un seul pour ses besoins et ceux de l’aviation électrique, ce qui signifie qu’il deviendra alors fournisseur brut d’électricité d’origine solaire pour son territoire.

Ces deux dernières plateformes ont en effet vocation à accueillir prochainement et de manière croissante des avions électriques. Leur permettre de se recharger de manière écoresponsable et indépendamment du réseau public rejoint l’ambition du Groupe d’accompagner la transition écologique des territoires qu’il sert.

« L’aviation électrique représentera dans les prochaines années une part non négligeable de l’aviation privée, qu’elle soit d’affaires ou non. Nous avons toujours soutenu et promu les innovations allant dans ce sens. Nous allons nous tenir prêts à fournir l’énergie de demain, c’est aussi cela être le laboratoire de l’aéroport du futur », conclut-il.

EN CAS DE « PLAN ROUGE ECOWATT »

Afin d’anticiper toute évolution défavorable de la situation énergétique nationale, le plan de sobriété énergétique introduit des mesures complémentaires, ou renforcées. Elles vont d’une extension des plages horaires d’extinction des éclairages et des écrans publicitaires intérieurs comme extérieurs à des solutions plus radicales, comme la limitation à une seule porte d’accès par terminal pour réduire les déperditions de chaleur ou de fraîcheur, ou le fait de fermer l’une des deux pistes de 22h à 5h du matin, sous réserve de conditions météorologiques favorables.

Depuis 2015, pour l’aéroport Nice Côte d’Azur, ou 2016, pour les deux autres plateformes, l’électricité consommée dans les aérogares est 100% française et d’origine renouvelable.

Au cours des 10 dernières années, Aéroports de la Côte d’Azur a réduit de plus de 85% ses émissions directes, parvenant à la neutralité carbone par compensation dès 2016. Il est par ailleurs engagé à parvenir à la neutralité carbone par absorption d’ici 2030 grâce à de nouvelles réduction de ses émissions et à la création de puits de carbone naturel aux abords de ses terminaux.


L’actualité Cleantech Côte d’Azur

Partagez cette page :

nos événements

Nos événements

Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur et de la Région Sud | 41-43 rue Saint Dominique - 75007 Paris
6 décembre 2022
Matinale Économique : Talents et innovation carburant de notre territoire ?
Matinale Économique Metropole Nice Côte d'Azur
Afrique, Amérique du Nord, Métavers et Europe
3 février 2023
International Blockchain Innov Week
International Blockchain Innov Week 2023 FR
Palais des Festivals et des Congrès de Cannes
9 février 2023
World Artificial Intelligence Cannes Festival
Team Côte d'Azur WAICF

Pour être en contact avec notre réseau partenaires et l’écosystème azuréen, échanger, partager des retours d’expériences entre entreprises implantées et en voie d’implantation, c’est ici!

Team Côte d’Azur
400, Promenade des Anglais
BP 3185
06204 Nice Cedex 3 France
+33(0)4 92 17 51 51
info@teamcotedazur.fr

Restons En Contact

Inscrivez Vous À Notre Newsletter

Prendre rendez-vous

Laissez-nous vos coordonnées
pour prévoir une rencontre avec l’un de nos experts.