La Côte d’Azur pionnière dans les Ecotechnologies

L’ensemble du département des Alpes-Maritimes est fermement engagé dans une démarche de ville intelligente. Nés de la convergence des TIC et des énergies renouvelables, les réseaux électriques intelligents, notamment, sont  au cœur des travaux de deux pôles de référence, SCS (Solutions communicantes sécurisées) et Capenergies (énergies non génératrices de gaz à effet de serre).  voir la brochure présentant la filière Ecotechnologies sur la Côte d'Azur.

La filière EcoTech sur la Côte d’Azur
  • 638 éco-entreprises et 6 760 emplois liés aux éco-activités (2016)
  • 1,1M€ de chiffre d'affaires
  • Plus de la moitié des entreprises est concernée par le domaine de l’énergie. L’eau et les déchets sont les autres domaines les plus présents.

Source Sirius / Chambre de Commerce et d'Industrie Nice Côte d'Azur, 2016.

Les Leaders technologiques mondiaux  déjà présents sur la Côte d’Azur
Accent • Augier • Automatique & Industrie France • Cisco • China Sunergy • Cristopia • Enoleo • ERDF • Greencom Networks • GreenPriz • Grid Pocket • IBM • Ingedia Nox • Legrand • Lux Monitor • M2M • Solution • Maxim • Myxyty • Orange Labs • Projex Ingénierie • Qualisteo • Schneider Electric • Sophia Antipolis EnergieDéveloppement • Sophia Conseil • TransEnergie • Veolia Environnement 
Nice Côte d'Azur : Une Smart City mondiale
  • Dans le Top 10 mondial des Smart Cities selon Juniper Research  (2016)
  • 1re expérimentation du « NFC sans contact » en Europe avec la plateforme de services Cityzy et les services Connecthings déployés par Véolia Transports sur le réseau de bus (Nice, 2010).
  • 1re centrale de production électro-solaire thermodynamique à basse enthalpie au monde piloté dans le cadre d’un smart grid : (Sophia Antipolis, 2010)
  • 1re et seule ville française lauréate du « Smarter Cities Challenge » d’IBM (Nice, 2011)
  • L’un des 6 premiers smart grids français dans le cadre des investissements d’avenir : Réflexe, piloté par Veolia Environnement avec Alstom Grid, CEA-INES, Supélec et Sagemcom (Nice 2011-2015)
  • 1er service d’auto-partage déployé à grande échelle en France : Auto-Bleue (Nice, 2011)
  • 1er démonstrateur smart grid en France, unique en Europe : le démonstrateur de quartier solaire intelligent Nice Grid à Carros avec ERDF, EDF, Alstom, Saft, etc. (Nice Nice Éco-Vallée, depuis 2011)
  • 1er service de Mairie virtuelle « Spot mairie » avec Cisco (Nice, 2012)
  • 1er système de parking intelligent en Europe (Nice, 2012)
  • 1re charte territoriale smart grid en France (charte des Alpes-Maritimes, 2013)
  • 1er boulevard connecté au monde avec Cisco (Nice, 2013)
  • 1er bus électrique à charge rapide et à autonomie illimitée au monde sans équipement lourd, avec WATT system (Aéroport Nice Côte d’Azur, 2014)

Un terrain d'expérimentation à grand échelle

Une dizaine de projets expérimentaux, nationaux et européens, sont en cours, faisant de la Côte d’Azur le territoire leader de ces expérimentations en France. Les entreprises sont encouragées à participer à ces projets et à exploiter l'Open Data collectée par les collectivités et démonstrateurs. ► voir la brochure présentant la filière Smart City sur la Côte d'Azur.

Un Living Lab pour les entreprises
  • Nice Smart Valley (Interflex), projet d'expérimentation des Réseaux Électriques Intelligents porté par Enedis sur la Côte d’Azur dans le cadre de  l’appel à projet H2020 LCE2, lancé par la Commission Européenne, pour un montant total de 22,8M€. 
  • Flexgrid, programme d'industrialisation des Réseaux Électriques Intelligents qui vise à faire de la Région Provence-Alpes-Côte-d'Azur la 1ère Smart Région d'Europe. Le projet représente un investissement total de 150M€.
  • Smart Campus, projet de mesure de la consommation d'énergie via les Réseaux Électriques Intelligents sur le campus dédié aux T.I.C, Sophi@tech.
  • L’un des six projets Ssmart Grids soutenu par l’Etat dans le cadre des « investissements d’avenir », le projet Réflexe (9 M€) est  piloté par Veolia Environnement avec Alstom Grid, le CEASagemcom etc.
  • Nice Grid (30 M€) est piloté par ERDF en partenariat avec Alstom, EDF, SAFT, et des PME comme Watteco. Ce démonstrateur de quartier solaire intelligent , unique en Europe avec 1500 foyers participants, illustre un expertise reconnue de la Côte d’Azur.

Diverses startups talentueuses (Qualisteo, Greenpriz, Grid Pocket, Myxyty…) se sont spécialisées dans la maîtrise de la consommation d’énergie pour la création de nouveaux produits dédiés aux villes intelligentes. La pépinière d’entreprises d’Nice Éco-Vallée, le Centre d’accueil des entreprises innovantes (CAEI), accueille les jeunes pousses sur ces thèmes.

 

Des structures pour réunir Industrie et Recherche académique

 

L’IMREDD : Institut dédié à la recherche et à l'expérimentation en Risque, Environnement et Développement Durable
Première brique du futur EcoCampus de la technopole urbaine Meridia, dans l’Nice Éco-Vallée, dédiée aux sciences de l’environnement et du développement durablel’Institut méditerranéen du risque, de l’environnement et du développement durable (IMREDD) a ouvert ses portes en février 2012.

Composante de l’Université Nice-Sophia Antipolis en plein essor, l’Institut Méditerranéen du Risque, de l’Environnement et du Développement Durable (IMREDD), est la première brique du futur EcoCampus de la Plaine du Var dédié aux sciences de l’environnement et du développement durable.

Implanté auprès de la pépinière d’entreprise CAEI et de l’antenne de la CCI, l’IMREDD se veut un lieu ouvert d’échanges entre étudiants, enseignants, chercheurs, créateurs d’entreprises et industriels afin d’émuler des projets innovants.

Il a également vocation à être un observatoire de veille proactive et d’orientation stratégique à travers des missions de suivi de l’évolution des besoins, du contexte législatif, réglementaire et normatif liés à l’environnement et au développement durable.

Nice Éco-Vallée : 1ère Opération d’Intérêt National
Nice Éco-Vallée, opération d’intérêt national de 10 000 hectares en cours d’aménagement sur le territoire de la métropole, a été conçue comme un laboratoire du futur et une vitrine des savoir-faire en matière de développement durable.

La France, qui se situe au 4e rang des exportateurs mondiaux de produits et services pour l’environnement,  a fait de l’Opération d’Intérêt National de Nice Éco-Vallée une initiative emblématique en faveur du développement durable.

Technopole en devenir dédiée aux entreprises et centres de recherche mobilisés par les enjeux environnementaux, l’Nice Éco-Vallée de la Côte d’Azur veut devenir une référence mondiale en matière  de R&D dans les technologies relatives au développement durable.

Un potentiel de 3 millions de m2 de bureaux éco-construits sur  une surface de 10 000 hectares, entre mer et montagne,  offriront à la fois un terrain d’expérimentation et un site d’accueil pour les entreprises en pointe dans ce secteur.  Objectif : 50 000 emplois hautement qualifiés à 30 ans.

Schneider Electric y a établi un centre de R&D dédié à l’efficacité énergétique dans un bâtiment intelligent HQE neuf, véritable vitrine de ses solutions technologiques. GDF-Suez, EDF, Veolia, IBM et Cisco sont aussi étroitement associés à la Métropole Nice Côte d’Azur dans le développement de l’Nice Éco-Vallée, aux côtés de l’IMREDD (Institut Méditerranéen du Risque, de l’Environnement et du Développement Durable) et de la Sustainable Design School. Le Centre d’accueil des entreprises innovantes (CAEI) et le  Smart City Innovation Center de la Métropole Nice Côte d’Azur s’y sont également établis.

Capenergies :  Pôle de compétitivité dédié aux énergies non génératrices de gaz à effets de serre
Capénergies représente:

  • 536 membres dont 317 entreprises, 87 centres de R&D, 19 organismes de formation, 13 organismes de recherche et de formation
  • 232 projets labellisés pour 744M€ d’investissements (311 M€ de fonds publics)
  • Principales thématiques : Maîtrise de la demande en énergie, éolien, solaire, hydraulique, hydrogène/biomasse, fusion, fission
  • 3 pôles principaux : Nice – Sophia Antipolis, Aix-Marseille et la Corse.