17 juillet 2019

Inauguration de la licorne Symphony à Sophia Antipolis

Le 4 juillet dernier, c’est au sein du campus écologique Pearl Partner à Sophia Antipolis que la licorne Symphony a inauguré son centre R&D, pièce maîtresse de l’entreprise, dans le cadre de sa stratégie d’expansion en Europe et dans le monde, en présence de Cédric O, Secrétaire d’Etat au Numérique. 

Fondée en 2014 par David Gurlé, Symphony est une start-up issue de la Silicon Valley et spécialisée dans la messagerie professionnelle cryptée. Souhaitant délocaliser son centre R&D en Europe pour des raisons de compétitivité et de ciblage commercial, la licorne californienne a été accompagnée par l’agence Team Côte d’Azur à partir de fin 2017 pour trouver un site d’implantation optimal pour développer son activité.

Le site de Sophia Antipolis a en effet été retenu suite à une étude portant sur une quinzaine de destinations dans le monde, dont le Brésil et Singapour. Désormais capitalisée à 1,4 milliards de dollars et visant à recruter 100 employés sur le site de Sophia Antipolis d’ici fin 2020 contre 34 aujourd’hui, Symphony retrouve des conditions idéales au sein de la première technopole européenne. Sophia Antipolis s’est imposée comme l’une des meilleures destinations pour développer les solutions innovantes de Symphony. Parmi les atouts retenus de ce site d’implantation, une expertise R&D reconnue, de nombreux talents en ingénierie, un écosystème de l’innovation dynamique et resserré, plusieurs laboratoires de premier plan, plus de 2000 start-ups et leaders mondiaux, ainsi que l’existence du réputé pôle de compétitivité mondial SCS dédié aux solutions communicantes sécurisées. La présence de nombreuses entreprises du numérique fait effectivement de Sophia Antipolis une « Silicon Valley » à la française, un cadre propice pour y relever les défis technologiques.

C’est également la culture du logiciel locale très forte qui a séduit la start-up californienne. Avec une soixantaine de nationalités représentées, Sophia Antipolis offre une diversité de profils et de parcours inégalée, synonyme de nombreuses opportunités. Dans une démarche visant à protéger cette culture digitale pour les générations actuelles et futures, et faire en sorte que les entreprises du numérique puissent évoluer dans un espace de confiance, David Gurlé a également évoqué le nouveau Manifeste du Droit de l’Homme Numérique qui est devenu une priorité nationale.

Pour appuyer ce discours et pour illustrer la force du partenariat noué entre Symphony et le gouvernement français depuis 2015, le Secrétaire d’Etat au Numérique a insisté sur le potentiel du pays dans le digital, souhaitant en faire une destination privilégiée pour les investisseurs étrangers. L’écosystème français, qui tend à s’imposer comme une plateforme pour favoriser le développement des géants et des technologies de demain, est effectivement passée au 1er rang européen pour la catégorie d’investissements R&D. Une position leader confortée par le classement E&Y et traduisant un dynamisme et une accélération très forts. L’ambition du territoire azuréen est de se positionner en tant que leader européen. « La réussite, ce sont des hommes et des territoires, et c’est ce que réussit à faire Sophia Antipolis », soulignait précisément le Secrétaire d’Etat au Numérique.

L’implantation de Symphony accompagnée par Team Côte d’Azur a donc délivré un message fort au reste du monde et notamment aux acteurs de la FinTech, tout en démontrant le potentiel de la destination azuréenne. Cette implantation s’inscrit également dans la dynamique de l’agence de promotion économique de structurer et valoriser un écosystème performant auprès d’investisseurs nationaux et étrangers.

Retour