La Côte d’Azur, carrefour européen de la recherche aérospatiale & TIC

Le cluster aéronautique et spatial azuréen rassemble autour de donneurs d’ordre de rang mondial un tissu très tonique de sous-contractants et sociétés spécialisées, travaillant en étroite relation avec les grandslaboratoires de recherche et les instituts de formation spécialisés.  Les projets de R&D  mobilisent pas moins de cinq pôles de compétitivité.

Siège de Thales Alenia Space, leader européen des systèmes satellitaires, Cannes accueille un site industriel unique en Europe dédié à l’intégration et aux essais de satellites.

Partie prenante d’une expertise exceptionnelle au plan régional et national, la filière aéronautique et spatiale azuréenne bénéficie d’un écosystème complet, interconnecté avec celui des technologies de l’information et de la microélectronique déployé à Sophia Antipolis.

 Thales Alenia Space

Leader européen des systèmes satellitaires

Premier groupe industriel sur la Côte d’Azur avec plus de 2000 personnes, Thales Alenia Space est le fer de lance de la filière aéronautique et spatiale de la Côte d’Azur. L’entreprise  développe une double expertise sur son site de Cannes : la maîtrise d’œuvre des plates-formes satellitaires, et l’optique haute résolution avec le Centre européen d’optique spatiale.

Le leader européen des systèmes satellitaires a investi depuis 2010 plus de 40 M€ pour redéployer et optimiser ses installations sur son siège cannois. Ses moyens d’intégration et d’essais des satellites (plus de 13 500 m2 de salles blanches  en classe 100 000) en font un site unique en Europe.

Si les satellites télécoms représentent la moitié de son activité, la société est aussi  maîtresse d’œuvre dessatellites météorologiques européens  (le programme Météosat de troisième génération est en cours) depuis plus de trente ans.

Entreprises innovantes

Un tissu de PME hi-tech spécialisées

Dynamisé par le donneur d’ordre Thales,  soutenu par les expertises telecom et microélectronique de Sophia Antipolis, animé et coordonné par le le Pôle de compétitivitéPégase, l’écosystème aéronautique et spatial de la Côte d’Azur compte des pépites.

  • Orolia, spécialiste mondial des horloges atomiques  va équiper de ses horloges à très haute précision huit des satellites du système de navigation par satellites Galileo.
  • Nexess développe des solutions RFID automatisées pour la surveillance en temps réel des flux de personnes, d‘objets et des processus  des entreprises de l’aéronautique.
  • Astrium, du groupe EADS, traite les images satellite et aériennes à Sophia Antipolis.
  • Rakon, basé également à Sophia, est un leader européen et mondial dans le domaine des solutions de génération de fréquence à très haute pureté spectrale et de traitement du signal, destinés aux Industries Spatiales et de Défense.

On pourrait citer encore Acri, Akka, Altran, Ausy, Benomad, Cobra Automotive Technologies, Dassault Systems, EADS, Elg, EPCOS, Geoimage, Geosat, GFI, Grooviz, Ixwaves, Infoterra, Kuantic, NGC Aerospace, One Too, RASI, ,ScaiTech, SeaSatCom, Simplysim, Sita Equant, Sopra Group, Soditech, SpaceEyes, Studiel Ingemeca, Systems’ ViP, Temex, Visteon,…

Ecosystème

Centres de recherche, pôles de compétitivité et incubateurs au service de l’excellence

La Côte d’Azur offre un environnement privilégié pour développer les convergences et l’innovation à la croisée des outils mobiles et des services géolocalisés: 

  • Sophia Antipolis, 1ère technopole européenne, offre toutes les conditions pour développer des activités de R&D en bénéficiant d’un écosystème puissant dans les domaines des télécoms, de la micro-électronique et des développements logiciels / web mobiles
  • Avec son positionnement  naturel unique entre mer , montagne et urbanité, la région constitue un terrain idéal pour développer des pilotes, réaliser des tests grandeur nature et développer des activités en lien avec le positionnement, la navigation et le timing.
  • Dénommée « the French wireless region  » par les anglo-saxons, la Côte d’Azur  a été pionnière surl’adoption de technologies de la mobilité, comme le NFC à Nice.

La convergence des univers mobile et des services géolocalisés, à travers l’électronique embarquée,  s’applique à des univers aussi divers que la gestion du risque, la navigation automobile, le nautisme,  le marketing.

Thales Alenia Space et les PME azuréennes du secteur participent par ailleurs d’une filière aéronautique et spatiale puissante dans le Sud de la France et la région PACA en particulier, animée par le Pôle Pégase.

La filière aéronautique et spatiale en PACA Le pôle de compétitivité Pégase
Poids économique :

  • 1ère filière industrielle en PACA
  • 5,5 Mds d’euros de CA
  • 40 000 emplois

Entreprises :

    • 8 donneurs d’ordre de rang mondial
  • 300 sociétés spécialisées

Infrastructures & recherche:

  • 8 centres d’essais d’excellence
  • 13 laboratoires spécialisés
  • 1700 chercheurs dont 700 dans la recherche publique
  • 30% de la R&D régionale

Enseignement:

  • 13 écoles d’ingénieurs
  • 16 instituts universitaires de technologie
Pégase est un pôle de compétitivité aéronautique français labellisé en 2007 dont l’ambition est de fédérer la filière de l’aéronautique en Provence-Alpes-Côte d’Azur, autour de la construction de «machines volantes» particulièrement innovantes.

  • Plus de 300 acteurs dont des écoles supérieures et  190 entreprises représentant 18 000 emplois, majoritairement des TPE/PME mais aussi une dizaine de grands donneurs d’ordre  (Eurocopter, Thales Alenia Space, Dassault, Areva…)
  • 158 projets labellisés, dont 74 projets financés représentant un budget de 210M€ ,et qui ont bénéficié d’une subvention globale de 102 M€.

Leur expertise est alimentée  et renforcée par les forces du territoire dans les disciplines connexes : depuis la microélectronique jusqu’à la gestion du risque , en passant par l’observation des terres et des océans et l’imagerie autant de spécialités qui s’expriment dans les projets de R&D au sein des pôles de compétitivité (Solutions Communicantes Sécurisées, Risques, Pôle Mer PACA, Pégase, Optitec et Capénergies), en étroite collaboration avec des centres de recherche comme l’INRIA  Méditerranée, ou GéoAzur, laboratoire de recherche en géosciences installé sur le Campus  CNRS de Sophia Antipolis.  Sophia Antipolis abrite de plusl’organisme de régulation ETSI (European Telecommunication Standards Institute) ainsi que le W3C.

Un incubateur dédié aux activités spatiales est opérationnel depuis 2013 avec le lancement en France de l’ESA BIC (European Space Agency Business Incubation Center) dont Sophia Antipolis est l’un des centres d’accueil en partenariat avec le Pôle Pégase. Le pilotage de l’ESA BIC sophopolitain a été confié à l’incubateur Paca Est qui coordonne déjà les Galileo Masters. Ce concours européen met en compétition les projets les plus innovants dans le domaine des applications satellitaires liés aux transports intelligents, à la sécurité et à la téléphonie mobile, dont Sophia Antipolis est l’un des pôles de sélection en France.

Télécommunications, navigation par satellite, météorologie, gestion environnementale, observation de la Terre et des océans,  défense et sécurité sont autant de secteurs couverts par un pôle spatial en prise directe avec les grands enjeux stratégiques de la planète.

10 raisons de choisir la Côte d’Azur

Pour les acteurs de la filière aéronautique et spatiale

  • Un positionnement idéal  pour profiter de la puisssance de la filière aéronautique et spatiale sur le Sud de la France, de la proximité d’un leader européen des systèmes satellite,  et des expertises pointues à Sophia Antipolis
  • l’un des 1ers pôles de R&D en France, une référence pour les entreprises à forte valeur ajoutée aux activités internationales
  • Des expertises  connexes à la croisée des télécoms, de la microélectronique de la sécurité et des sciences de la terre, de l’espace et des océans,
  • Un environnement idéal entre ville, mer et montagne  pour développer des applications pilotes, réaliser des tests grandeur nature et développer des activités en lien avec le positionnement, la navigation et le timing.
  • Une métropole internationale et ultra-connectée, surnommée « the French wireless region »,  environnement unique pour explorer les convergences des outils mobiles et des services géolocalisés
  • Un accès privilégié à Galiléo (European Satellite Navigation Competition)
  • Des pôles de compétitivité implantés localement, qui favorisent l’innnovation et optimisent les collaborations dans des projets de recherche dans l’aérospatial
  • Un financement privilégié de votre  R&D avec un accès direct au Crédit impot recherche, le meilleur financement de l’innovation en Europe 
  • Un vivier de talents en constante augmentation :  des ressources humaines qualifiées, innovatives et polyglottes produites ou attirées par la Côte d’Azur
  • Des sites d’activités  attractifs à des prix compétitifs offrant une forte densité d’expertises rendus disponibles au sein des pôles de compétitivité et des réseaux professionnels