La publication du bilan 2020 de l’attraction d’investissement sur la Côte d’Azur nous donne l’occasion de revenir sur l’ensemble des actions menées en 2020 par Team Côte d’Azur sur le secteur IT-Digital. : 7 missions ont été réalisées, 49 nouveaux projets d’investissements ont été détectés et 5 décisions d’implantation ont été concrétisées.

2020 reste une année dominée par l’incertitude des investisseurs mais où se sont opérées des mutations de fonds qui marqueront durablement les stratégies de localisation des investissements exogènes.  Dans le segment IT Digital, Team Côte d’Azur a déployé des actions en distanciel en s’appuyant très fortement sur 2 leviers qui sont des atouts forts du territoire azuréen et qui vont devenir incontournables dans l’attractivité des territoires à l’avenir : les talents et l’expertise des écosystèmes locaux.

Le maillage étroit que le territoire azuréen a ainsi su créer entre les industriels, la recherche et le monde académique a joué fortement en sa faveur.

Un important travail de Business Intelligence mené par Team  Côte d’Azur en début d’année a permis de mieux segmenter et  d’adapter la stratégie de business development sur le segment
IT Digital :

 

 

 

 

Les Télécommunications mobiles représentent un segment mature à plus faible potentiel de croissance mais pour lequel le territoire a des atouts importants et sur lequel l’action de Team Côte d’Azur en 2021 consistera à saisir les opportunités qui se présenteront.

Le marché de la 5G devrait contribuer pour plus de 13 Trillions de $ au CA global de l’industrie dans le monde d’ici 2035, mais avec un renouvellement faible des acteurs. Notre territoire n’est pas un des clusters européens sur le sujet. Perspectives post-crise de  +3% en 2021. À long terme, le déploiement progressif de la 5G devrait durablement entretenir la croissance du secteur. Les applications de l’IA dans la mobilité et les Fintechs (positionnement issu de notre stratégie orientée Brexit depuis 2018) sont positionnées dans nos actions comme des secteurs “challenges” à fort potentiel mais pour lesquels le territoire ne dispose pas d’atouts importants.

Ce sont des secteurs à renforcer dans nos actions de 2021.

Le marché de l’IA est entré dans une phase de croissance active aussi bien sur les segments BtoC que BtoB. En effet, la plupart des prévisions s’accordent sur une explosion du marché de l’IA dans les années à venir et sur son impact profond sur nos sociétés. Tractica affirme que l’IA devrait générer près de 89,8 Milliards d’euros d’ici 2025, contre seulement 4,8 en 2017. Ce qui correspond à  un taux annuel moyen d’augmentation de près de 45%.

Les Technologies clés représentées sur le territoire Nice Côte d’Azur : Systèmes autonomes, Machine Learning, Deep Learning, Réseaux de neurones, Image / Vision, Language Recognition, Robotique avec des applications dans la santé et la mobilité (dont Véhicule autonome/Smart Cities).

Les Fintechs émergent comme un marché en croissance mais en consolidation avec une baisse du montant des levées de fonds en 2019 et l’émergence de nouveaux segments porteurs après celui des paiements. La France dispose de nombreux atouts afin de devenir un hub international de la Fintech : une forte culture de la finance, un capital risque désormais présent, une structure unique de dialogue et d’accompagnement pour les professionnels du secteur et des fortes compétences en matière de data science.

 

Consultez notre bilan 2020 (pdf): 

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *