Le concept de l’Esthétique du Management est de construire de « belles organisations » avec des schémas organisationnels fluides, par une approche transversale des processus afin de mieux gérer les interfaces entre départements, la cohésion des équipes et l’écoute des clients. Cette méthode s’appuie sur des outils artistiques pour favoriser la dynamique de groupe et la mise en place de projets fédérateurs afin de construire une vision commune de l’entreprise.

 

Dans ce cadre, Art & Management organise des ateliers de groupe et des sessions de coaching individuel avec pour moteur, la créativité. Derrière cette initiative, Ghita Benkirane, franco-marocaine, dont le profil multiculturel et la double casquette technique (agri/agro) et management stratégique, l’ont menée sur un parcours professionnel résolument international et innovant, ce qui a orienté son choix vers Sophia Antipolis.

 

 

3 questions à Ghita Benkirane, Directrice d’Art & Management :

 

1. Qu’est-ce qui vous a amené à cette approche ?

Ingénieur en Management et Marketing, j’ai d’abord eu une carrière dans le Management de la Qualité et la Sécurité Alimentaire, une activité qui m’a permis de développer  une connaissance transversale de l’entreprise. J’ai pu constater ainsi les nombreux décalages entre les documents écrits et la réalité du terrain, notamment par manque de communication interne, et la démotivation des équipes qui en découle. Je me suis donc intéressée au conseil socio-organisationnel des entreprises, une approche mixte dont les résultats sont très probants, aussi bien en matière de performance globale de l’entreprise que de motivation du personnel. Et j’ai opté pour une approche basée sur le concept de l’Esthétique du Management et utilisant les outils artistiques comme élément catalyseur.

 

2. Pourquoi estimez-vous qu’elle est plus efficace que d’autres ?

L’outil artistique offre un espace transitionnel qui permet à chacun de s’exprimer plus librement, avec une prise de recul, un lâcher prise et une révélation de ses ressources internes. Il est plus facile dans ce contexte, de retirer la sémantique de la communication, de diminuer les mécanismes de défense et de « mettre de côté » les liens hiérarchiques… de nouvelles dynamiques qui servent pour construire un projet ensemble, reconstruire une cohésion et créer une motivation d’équipe. Cette approche innovante permet d’envisager demain et de garantir un développement professionnel d’une manière ludique. L’objectif ultime est d’atteindre l’Harmonie Interne tout en générant de la valeur ajoutée, soit la performance.

 

3. Quels exemples concrets prouvent un retour sur investissement pour l’entreprise ?

Cette approche permet d’obtenir des résultats probants. Tout d’abord par le travail réalisé en très peu de temps : nous accomplissons en un jour d’atelier ce qui prend parfois plusieurs jours de conseil. Ensuite, par son efficacité pour reconstruire la motivation interne dont souffrent la majorité des organisations aujourd’hui, et qui se traduit par un taux d’absentéisme, un grand turnover du personnel et un fort détachement entre les individus et leurs organisations. Enfin, l’amélioration des processus internes, leurs pilotages par indicateurs clés, permet de développer une meilleure performance de l’entreprise, en cohérence avec la demande du marché de plus en plus exigeant.

 

Parmi les projets réalisés récemment : la construction de la stratégie de l’entreprise, la mise en place de Systèmes de Management de la Qualité, la reconstruction de la cohésion d’équipe et l’amélioration de la communication interne, ou encore l’accompagnement individuel de personnes dans leur développement de carrière et en relation avec le changement d’organisation dans leur entreprise.

Partager

Rechercher